Podcasts

5 sorts magiques de l'Islande médiévale

5 sorts magiques de l'Islande médiévale

Cherchez-vous un remède contre un mal de tête ou voulez-vous faire souffrir de flatulences à votre ennemi? Un livre de sorts d'Islande offre des moyens magiques de gérer de nombreuses situations.

La magie a joué un rôle important dans l'Islande médiévale. Les sagas et les légendes rapportaient fréquemment l'utilisation de la magie, et plusieurs livres de sorts auraient existé. Le plus ancien d'entre eux est le Galdrabók, qui a été créé au 16ème siècle par quatre scribes différents qui ont chacun ajouté leurs propres sorts au manuscrit.

Le texte contient plus de quarante sorts, dont la plupart impliquent que le lanceur de sorts prononce un ensemble de mots ou sculpte des runes. Ils traitent d'une grande variété de situations que l'on pourrait trouver dans la vie quotidienne en Islande médiévale - la protection de votre cheval, un moyen d'attraper un voleur ou de gagner l'amour d'une personne. D'autres sorts ont un ton plus sombre - pour semer la peur chez vos ennemis, pour tuer le bétail de quelqu'un ou pour empêcher une femme de parler. On peut également voir des éléments chrétiens utilisés dans certains des sorts, tels que l'utilisation de prières particulières, tandis que d'autres invoquent les dieux païens nordiques.

Voici cinq sorts du Galdrabók, qui vont d'utile à cruel:

Contre les maux de tête et l'insomnie

Contre les maux de tête et les troubles du sommeil, écrivez ce verset et mettez-le dans son bonnet de nuit ou sous son lit le soir de manière à ce qu'il ne le sache pas, et la situation s'en trouvera améliorée: Miltant vá vitaloth jebóa feboath.

Pour réaliser son souhait

Lisez ce verset trois fois en avant et trois fois en arrière et vous obtiendrez le résultat que vous souhaitez pour vous-même.

[Effronté:] Spred Manns Hoc, fide tum boll

[En arrière:] Boll tum fie, Hoc Manns Sprend

Faire une blague à quelqu'un pour qu'il ne puisse pas retenir sa nourriture toute la journée

Découpez ces bâtonnets sur du fromage ou du poisson et faites-en manger à celui dont vous voulez vous amuser et tout ce qu'il mange ce jour-là ne lui sera d'aucune utilité.

(Le texte propose alors un antidote au sortilège, qui consiste à donner à la victime du lait chaud mélangé à de l'albumen séché.)

Pour ensorceler une femme et gagner son amour

Si vous voulez déconcerter une femme pour qu’elle trouve le chemin vers personne sauf vous, faites un trou dans le sol où elle passe dessus et mettez du sang de lance d’étin [peut-être un type de serpent] et sculptez une bague à l’extérieur. de lui et de son nom et de ces portées: mould-þurs et maður inversé triple, blað, nauð, Homla, et gagpaldar, et lisez cette conjuration:

Je te regarde et tu ressens de l'amour et de l'affection pour moi de tout ton cœur. Vous ne pouvez pas vous asseoir nulle part, ni vous tenir debout à moins que vous ne m'aimiez. C'est ce que je demande à Óðinn et à tous ceux qui savent lire les femmes-runes. Que vous ne pouvez ni supporter ni prospérer si vous ne m'aimez pas de tout votre cœur. Ainsi, vous aurez l'impression de brûler vos os et encore pire dans vos parties charnues. Il vous sera attribué d'être célibataire, à moins que vous ne m'aimiez, vous vous figerez dans vos pieds et n'obtiendrez jamais honneur ou bonheur. Vous serez assis comme si vous brûliez, vos cheveux tombent, que vos vêtements soient déchirés, à moins que vous ne vouliez m'avoir, femme facile.

Pet-runes

Écrivez ces bâtons sur du cuir de veau blanc avec votre sang. Réveille ton sang de ta cuisse et dis: je te taille huit cul-runes, neuf nauð-runes, treize þurs-runes, qui doivent affliger votre ventre avec de grandes douleurs de merde et de tir, et tout cela peut affliger votre ventre avec de très grands pet. Que vos os se fendent, que vos tripes éclatent, que votre pet ne s'arrête jamais, ni jour ni nuit. Puissiez-vous devenir aussi faible que le démon, Loki, qui a été pris au piège par tous les dieux. Dans votre nom le plus puissant Seigneur Dieu, Esprit, Créateur, Óðinn, Þor, Sauveur, Freyr, Freyja, Oper, Satan, Beelzebub, aide, Dieu puissant, protégez avec vos disciples Uteos, Morss, Nokte, Vitales.

Le texte a été traduit par Stephen E. Flowers en Le Galdrabók: un livre de magie islandais. Ce livre comprend également une introduction à l'utilisation de la magie dans l'Islande médiévale, ainsi que des traductions de sorts connexes provenant d'autres sources islandaises, en vieil anglais et en vieux haut allemand. Publié à l'origine par Runa Raven Press, il est maintenant distribué par Étoile polaire. Vous pouvez également acheter le livre via Amazon.com.

Image du haut: Cascade de Hengifoss dans l'est de l'Islande. Photo de Peter Coughlan / Flickr


Voir la vidéo: À la découverte de lIslande (Janvier 2022).