Podcasts

Rien de plus beau que le printemps (jardinage) dans le Paris du 14ème siècle

Rien de plus beau que le printemps (jardinage) dans le Paris du 14ème siècle

Par Danielle Trynoski

Vous vous demandez quoi planter dans votre jardin cette année? Prenez quelques conseils d'un homme âgé vivant dans une grande ville!

À la fin des années 1390, un homme plus âgé de Paris s’est marié. Le conjoint? Une jeune femme de quinze ans. Faisant l'hypothèse que 1) elle lui survivrait et 2) elle était jeune, naïve et avait besoin de conseils, il a compilé un manuel de comportement et de méthodologie d'entretien ménager pour sa mariée afin qu'elle se produise honorablement pour son deuxième mari et en fait , honorez le premier. Il existe trois exemplaires de Le Mesnagier de Paris (The Householder of Paris) survivant du XVe siècle et il est référencé par de nombreux médiévistes dont Eileen Power. Traduction de Tania Bayard Un compagnon de maison médiéval: l'entretien ménager au XIVe siècle représente environ un quart du texte original et met en évidence le contenu relatif aux affaires du ménage et à la relation conjugale. Je pense qu'elle trouve une grande partie du manuel charmant sur la base de la phrase de conclusion de l'introduction: «Son enseignement est aussi gentil que sensé, et une grande partie est aussi utile aujourd'hui qu'il l'était il y a six cents ans.

Bayard a sélectionné sept segments pratiques sur le jardinage, et la plupart des conseils sont toujours pertinents pour ces types de «pouce vert» aujourd'hui. Les instructions commencent de manière générale et se développent en quelque chose de plus spécifique. Le maître de maison peut planter par temps humide, mais ne doit pas semer car les graines colleront au râteau humide. Arrosez le jardin le matin ou le soir, pas dans la chaleur de la journée. De plus, coupez certaines plantes l'après-midi ou le soir, y compris les épinards, le chou ou le persil, car de nouvelles jeunes pousses pourraient être brûlées par le soleil.

À la fin de l'hiver et au printemps, le monsieur explique comment cultiver et entretenir des plantes spécifiques, y compris la sauge (enlevez les branches et les feuilles mortes pendant l'hiver), la marjolaine (salée ET sucrée; cependant salée ne dure que jusqu'à la fête de la Saint-Jean le Baptiste) et les fèves. La description des fèves est plus détaillée: celles-ci doivent être plantées à différents moments entre Noël et début mars pour assurer un approvisionnement continu en cas de gel et de ne pas germer. Une fois que les pousses sortent du sol, elles doivent être ratissées. Lorsque les pousses ont six feuilles, bardez-les, puis une fois les haricots formés, ils doivent être cueillis, décortiqués et mangés en succession relativement rapide. Mars convient à la plantation de framboises, mais elles doivent être greffées lorsque la lune décroît.

Le texte continue dans ce thème, énumérant des plantes spécifiques et donnant des repères lunaires ou ecclésiastiques pour désigner des échéanciers. Il propose des recommandations pour de nombreux produits, notamment les épinards, les violettes, les giroflées, le fenouil, le persil, le chou, l'oseille, le basilic, la courge, les betteraves, la bourrache, la lavande, la clary et la menthe. Des friandises d'entretien occasionnelles sont incluses, comme la façon d'éliminer les fourmis (jeter de la sciure de chêne sur la fourmilière et l'humidité retenue lors de la première pluie les tuera ou les forcera à bouger). Aussi, saviez-vous que le sol fertilisé avec de la bouse de vache ou de mouton est meilleur que le sol fertilisé avec du fumier de cheval? Mon 21stpère jardinier du siècle peut vérifier celui-là! Quelque chose à voir avec la teneur en azote…

Si le contenu de ce potager est sans aucun doute fascinant pour les nutritionnistes, les botanistes et les archéologues expérimentaux, il est une indication claire de l'importance du calendrier saisonnier même dans un contexte urbain. Le calendrier des jours des saints est également un acteur majeur, de sorte que l’intervalle entre certaines fêtes doit s’aligner sur le cycle de croissance de plantes spécifiques. La famille qui a produit et lu ce manuscrit était manifestement alphabétisée et détenait donc une certaine richesse et un statut dans le Paris du XIVe siècle. Qu'ils connaissaient ou non les travaux des mois illustrés dans de riches livres de prières et autres œuvres d'art médiéval, cette maison était encore affectée par les cycles et les saisons agricoles naturelles.

Un autre indicateur majeur du cycle alimentaire de la cité médiévale est le manque d'instructions sur la culture des produits céréaliers. De toute évidence, les produits d'épicerie énumérés ici sont des «petits haricots» (jeu de mots) et les aliments de base médiévaux que sont l'orge, le millet, le blé et l'avoine doivent être achetés auprès d'un vendeur. Il n’ya aucune mention de ce processus dans la sélection de Bayard, mais les guides de cuisine contemporains demandent des céréales primaires. Dans une section ultérieure de la traduction de Bayard, vous trouverez une sélection de recettes comprenant du son et de l’avoine. Le voyage du champ de blé à la table parisienne est un sujet pour un autre article, mais il est intéressant de noter que le manque de grain dans les trucs et astuces de jardinage du gentleman.

Si votre jardin fleurit et que vous cherchez quelque chose de frais, voici un autre (ahem) conseil de fromage de Le Mesnagier de Paris sur quelque chose pour accompagner votre salade:

Pas comme Helen, blanche,
Pas comme Magdalene, pleurant,
Pas comme Argus,
Mais sans yeux,
Et aussi lourd
Comme un bœuf de taille.
Il résiste au pouce,
Et est couvert d'écailles,
Pas blanc, pas pleureur, mais aveugle,
Ferme et lourd,
Avec une croûte croustillante.

N'aimez-vous pas juste un bon fromage avec vos légumes?

Danielle Trynoski est la correspondante sur la côte ouest de Notre site et a été co-rédactrice en chef de The Medieval Magazine.

Un compagnon de maison médiéval: l'entretien ménager au XIVe siècle traduit et édité par Tania Bayard

Pour en savoir plus sur le calendrier médiéval, regardez cette vidéo de The Getty.

Pour plus d'informations sur le jardinage médiéval, explorez ces ressources:

Article de blog English Heritage sur la culture de votre propre jardin d'herbes médiévales: http://blog.english-heritage.org.uk/grow-medieval-herb-garden/

Blog sur le jardin du cloître du Metropolitan Museum of Art: http://blog.metmuseum.org/cloistersgardens/

Jardin médiéval de la Pennsylvania State University: http://www.psumedievalgarden.com


Voir la vidéo: Le printemps au jardin (Janvier 2022).